Index égalité hommes femmes, contrainte ou opportunité ?

Retour sur le blog

Après les grandes entreprises, ce sont maintenant les PME de 50 à 250 collaborateurs qui seront tenues de publier leur index égalité hommes femmes à partir du 1er mars 2020.

Le calcul de l’index égalité hommes femmes : Quels enjeux pour les PME?


L’index de l’égalité professionnelle a pour vocation d’aider les entreprises à parvenir à une égalité des rémunérations entre les femmes et les hommes dans le monde du travail. Bien que ce principe soit déjà présent dans la loi française depuis des décennies, il n’est pour le moins pas tout à fait appliqué. Pour rappel, en 1972 la première loi sur le principe de l’égalité de rémunération entre les hommes et les femmes est entrée en vigueur. Le gouvernement a par la suite mis en place plusieurs autres lois concernant la parité hommes femmes et pourtant, des chiffres récents démontrent que le principe d’égalité n’est toujours pas respecté. Tant au niveau des écarts de salaire qu’au niveau de la mixité des métiers et du pourcentage de femmes dirigeantes.

C’est pour l’ensemble de ces raisons qu’en 2018, le gouvernement prend une mesure supplémentaire et créé un indicateur de mesure de l’égalité entre les hommes et les femmes afin de :

  • Permettre à l’entreprise de disposer d’un repère du seuil à atteindre (note minimum 75/100)
  • Inciter les entreprises à prendre des mesures réelles et concrètes puisque les résultats doivent être rendu public en interne et auprès des institutions publiques telles que la région

S’agissant du cadre légal, des sanctions ont été mises en place en cas de non-respect des modalités. En effet, la loi prévoit une amende pouvant aller jusqu’à 1% de la masse salariale en cas de manquement à cette obligation, ou en cas de non atteinte de l’objectif de 75 points sur 100.

Comment s’y prendre pour être en conformité ?

Le 1er mars constitue la dernière étape d’un dispositif engagé depuis 2018. En effet les grandes entreprises de plus de 1000 salariés devaient publier leur index le 1er mars 2019 et les ETI le 1er septembre. Cependant, les résultats ne sont pas au rendez-vous pour tout le monde :

  • 19% des grandes entreprises ont moins de 75 points et 1/3 ne respectent pas le critère 5 « au moins 4 femmes ou hommes dans les 10 plus hautes rémunérations »
  • 16% des ETI ont une note inférieure à 75 points et 1/5 ne respectent pas le critère 5 également

De plus, 50% des grandes entreprises et 68% des ETI n’ont pas publié leur index égalité hommes femmes dans les délais. Il peut être difficile pour la direction des ressources humaines de collecter l’ensemble des données nécessaires à temps et de les analyser du fait des multiples sources de données nécessaires.

Les outils à disposition

Pour vous accompagner dans cette démarche, les directions régionales des entreprises, de la concurrence du travail et de l’emploi ont d’ores et déjà mis en ligne des informations détaillées avec la mise à disposition de guides de bonnes pratiques, des formations, d’un référent agréé, un simulateur de calcul ou encore un classeur de calcul de l’index adapté à la taille de l’entreprise.

Il existe également des outils décisionnels permettant aux directions des ressources humaines d’appréhender le calcul de cet index. C’est le cas avec la solution de business intelligence MyReport.

L’index, une opportunité pour mieux maîtriser vos données ?

Il est vrai que l’index peut être une contrainte pour les entreprises puisque c’est un nouvel indicateur qui vient s’ajouter à un dispositif d’obligations de déclaration déjà lourd en France.

Cependant, cette nouvelle obligation déclarative constitue une réelle opportunité !

Vous allez percevoir la  complexité de collecter un ensemble de données provenant de sources multiples, qu’il faut ensuite nettoyer et analyser afin de publier un index d’égalité professionnelle en temps et en heure. De plus, si l’entreprise obtient une note inférieure à 75 points, il va falloir analyser et comprendre les causes et mettre en place un dispositif d’actions à mettre en œuvre rapidement. C’est pour cela que les PME doivent se munir d’outil permettant d’harmoniser l’ensemble des données dont ils ont besoin.

Chez Report One, cela fait longtemps que nous adressons aux PME une solution de business intelligence vous permettant de mieux maîtriser leurs données afin qu’ils pilotent au mieux leur activité.

Nous faisons régulièrement le constat suivant :

  • Les décideurs passent 80% du temps à fabriquer et produire leur reporting
  • Ils passent 20% du temps à analyser les données pour comprendre le marché et les clients

Ils prennent ainsi le risque de ne pas maîtriser les sources de données très hétérogènes, mais également de faire de nombreuses erreurs et ils tentent de convaincre dans le doute avec des informations non partagées.

Transformer et piloter votre activité RH !

 

Exemple de reporting et de tableaux de bord réalisables avec la solution MyReport

MyReport est une solution d’aide à la décision simple d’utilisation vous permettant d’automatiser vos reportings et de construire vos tableaux de bord et de pilotage dans l’environnement familier de Microsoft Office. C’est un outil simple, rapide et efficace vous permettant de devenir autonome sur la conception de vos rapports. Notre solution de Business intelligence est connectée à de nombreux logiciels de paie (Sage, Cegid, ADP, NovRH, Silae etc…) et de ressources humaines, dans le cloud ou dans votre entreprise. La mise en œuvre de l’index égalité hommes femme ne serait plus qu’une formalité pour vous. Ainsi non seulement, avec MyReport vous pouvez établir votre index égalité hommes femmes en quelques secondes et le partager à vos partenaires sociaux, mais vous pouvez également aller au-delà en mettant en place de nouveaux tableaux de bord afin de mieux piloter les performances de votre entreprise.

Pour en savoir plus, découvrez le replay de notre wébinaire sur l’index égalité hommes-femmes, contrainte ou opportunité?

 

Ces articles peuvent vous intéresser