Reconciliez-vous avec l’exercice du budget sur Excel !

Retour sur le blog

Tous les ans, c’est le même rituel de rentrée au sein des directions financières : la campagne budgétaire est lancée et les équipes doivent sortir leurs boules de cristal pour préparer l’année qui arrive. Jusqu’ici, Excel était l’allié naturel des DAF dans les PME et les ETI. Mais les choses ont bien changé avec l’arrivée de nouvelles solutions plus ergonomiques, plus faciles d’accès, et surtout beaucoup plus efficaces. On vous en dit plus ?

Le réflexe Excel : une si bonne idée que ça ?

Le réflexe Excel… Un réflexe naturel puisque l’outil existe et a été adopté par les directions financières depuis des années, voire des décennies. Mais cet outil a aussi ses limites !

Tout d’abord, pour exploiter le potentiel du logiciel et parvenir à un budget satisfaisant (c’est à dire : précis, fiable et dynamique), il faut avoir beaucoup de temps et de solides aptitudes en modélisation. Ce n’est pas toujours évident pour les financiers des PME ou des ETI, qui ont un rôle opérationnel à assumer par ailleurs.

Si la réalisation du budget en interne sur Excel est trop compliquée, il existe des templates de budget. Evidemment, toutes les entreprises ne se ressemblent pas et les enjeux budgétaires varient grandement d’un secteur à un autre. Dans ces conditions, il sera très compliqué d’établir un budget personnalisé qui garantit la performance financière de la structure.

En dernier recours, il reste toujours l’option d’externaliser auprès d’un cabinet comptable spécialisé. Mais là aussi, les inconvénients existent : surcoûts, perte d’autonomie et de réactivité, problèmes de suivi et de pilotage au cours de l’année… Avec les retraitements à la main que cela implique, la solution de facilité peut se révéler un vrai casse-tête au long cours.

Ergonomie et automatisation : la Business Intelligence à la rescousse

Business Intelligence, ça y est le mot est lâché. Alors, de quoi parle-t-on ? Il s’agit de solutions logicielles (API ou web services) qui centralisent et analysent les données de l’entreprise. Ces données, issues de vos outils commerciaux, financiers, RH ou de production, sont réunies dans une interface ergonomique et facile à utiliser pour prendre les meilleures décisions.

Pour les directions financières, cela change tout, notamment en période de campagne budgétaire. Une fois installée, la solution va aller puiser toutes les données nécessaires à l’établissement du budget : historiques, rapport d’activité, chiffrage des nouveaux projets, évolution des indices ou des taux de financement, et toute donnée utile par définition.

Elle va ensuite fournir une analyse et des prévisions selon les paramètres choisis par l’utilisateur. Le budget ainsi édité peut être personnalisé dans ses moindres détails, et, dès qu’une information évolue dans l’un des outils métiers, la mise à jour se fait automatiquement.

Le rendu est visuel, dynamique et sur mesure. La prise en main est intuitive. Idéal pour préparer sereinement son budget !

La Business Intelligence, un véritable booster de la performance

Gain de temps, de précision, de fiabilité, les bénéfices ne se font pas attendre. Et à moyen terme, c’est toute la performance financière et opérationnelle de l’entreprise qui s’en ressent : pas de sous-évaluation ni de surévaluation, la ressource financière est pleinement exploitée.

LA DAF maîtrise parfaitement son budget et peut le faire évoluer facilement au cours de l’année.

La Business Intelligence libère le potentiel des équipes financières et la planification budgétaire est un aspect parmi d’autres. Pour découvrir tout ce que la BI peut apporter à votre DAF, n’hésitez pas à demander une démo de notre solution MyReport.

MyReport, la solution de BI adaptée pour les PME

Découvrez en vidéo, comment la solution MyReport peut changer votre entreprise
Voir la demo
Ces articles peuvent vous intéresser